Me-small À propos

Pascal Therme

Pascal Therme, Photographe professionnel de reportages, vit à Paris, a collaboré avec Elle Décoration Croatie, Women’s Wear Daily, Trax magazine, Rebelles, a réalisé des reportages Corporate, et produit des reportages sur l'Architecture - Mucem, Fondations Louis Vuitton, Le Corbusier, le Musée des Beaux Arts de Dijon, de grands bâtiments et forteresses , La Citadelle de Sisteron, le Château de Versailles, s’est intéressé aux Parcs et Jardins, ceux de Versailles et ses jeux d’eaux, les Tours de la Défense, plus technique, l’aménagement du quartier des Batignolles et le parc Clichy-Batignolles, a réalisé des portraits d'expositions au Centre Pompidou, au Grand Palais, au Musée Rodin, à la Fondations Cartier, Musée d’Art Moderne de la ville de Paris, Palais de Tokyo, tout lieu portant la Création et l’Art vers des publics concernés, après une vingtaine d’années passées aux côtés des Couturiers et Créateurs des grandes Maisons de Prêt à Porter et de Couture . Voir les sections Reportages.

Durant cette période, ses reportages ont été largement exploités par les Services de Communication de ces maisons et diffusés dans la presse mode Internationale. On retrouve une part de ces photographies dans les « beaux livres » dernièrement parus, de Kenzo, Ed. Rizzoli NY, Montana, Ed. L'Editeur, Dries Van Noten, deux éditions différentes, Musée des Arts Décoratifs, Lanoo Editions, Jean Paul Gaultier, Ed. Musée des Beaux Arts de Montréal.

Une nouvelle activité de critique et de rédactions d'articles pour les quotidiens électroniques Mowwgli et L'Autre Quotidien a vu la jour au printemps 2017. Onglet Articles. La rédaction d'articles est devenue une action permanente, c'est donc un peu plus en journaliste critique qu’il projète désormais son regard sur le monde, soutien de son travail de plasticien. Onglet Art Work.

Perspectives

ÉCRIRE ET PERCEVOIR…

Il est des photographies entêtantes pénétrantes qui voyagent en nous, se logent en nous, formulant une sorte de rencontre amoureuse pour rester inscrite dans la mémoire. Mes lectures critiques s’organisent autour d’un texte sous-jacent qui affleure ou éclaire la photographie et signe un regard au moment où il me saisit et me séduit. Voyages donc AUX PAYS DU MYSTÈRE et par les yeux de ces poètes de l’instant choisi.

Entre ce que mes yeux perçoivent et ce que j'entends, tout un champ de significations se lie à la langue dans un regard complice qui isole et reformule ce que ma sensibilité et ma propre psyché ont repéré de signifiant. Un inter-texte se formule dès lors que mon “interprétation” s’affirme comme une voix parlant de , au sujet de … et positionne un entrevoir, prenant souvent le propos inavoué, le propos secret de l’oeuvre, en chasse. Dans cet interstice se joue la connectivité du sens général de l’image et l’expression de son signifié. Au delà c’est un témoignage porté par un discours, (en tant qu’organisation complexe des sens qui la constituent), la photographie se joue de ma raison et s’impose dans son être là, cryptée, à l’invisible parole. De quoi donc est faite mon émotion, ce qui bouge intérieurement, m’enrichit et me séduit?

Voir, identifier, repérer, percevoir, écouter, entendre, impliquent des chemins; entre l’oeuvre exposée, sa nature, son propos, sa proposition avouée et celle plus discrètement inavouée, et le spectateur, l’acteur que je suis à ce moment là, un tissu de relations se crée. Ce sont ces pistes que je m’applique à relever, à la recherche de ces textes sous entendus, sens, relations complexes ou simples qui affleurent dans et par l’écriture photographique. L’image qui est devant moi m’interroge tout autant que je la questionne.

Que Comprendre, que Voir, qu’Entendre quand on regarde une photographie, si ce n’est sa pertinence, sa co-réalité, sa co-présence avec ce moi ouvert à son langage. Au delà des chemins qu’elle emprunte, il est alors question de Voyages et du texte avéré ou subliminal qui la parcourt, voyage qui m’emporte au delà de mes questions personnelles et, sans doute, vers un au delà de l’image, pouvant s’affirmer comme symbole, jouer l’ ellipse, la métaphore, signes distinctifs et formels pour faire état d’une poétique. Autant de pistes qu'une sémiologie peut suivre dans un chassé-croisé de regards. Analyser, articuler l'indistincte opacité de quoi ou qui parle dans cette image et comment je la vis, je la respire, je la déshabille. Entre ÉROS ET ANTÉROS, entre ce qui attire et repousse, se situe son sens, son chant, la propagation de son message et la présence de son corps. Un rapport aimanté se crée entre le photographe, son discours, et ce chant, lorsque son histoire fait entrer tout ou partie de sa propre résolution dans l’Image et l’Imaginaire et qu’il établit un lien quasi magique avec le monde et ceux qui le peuplent, toute catégorie confondue

Articles parus dans la presse

Références Presse

Reportages Photo Paris

J'ai parcouru le monde de la mode pendant une vingtaine d’ années au côté des meilleurs Couturiers et Créateurs – Jean Paul Gaultier, John Galliano , Claude Montana, Karl Lagerfeld, Chantal Thomass, Vivienne Westwood, Jean Charles de Castelbajac, Kenzo, Francesco Smalto, Michel Klein, Koji Tatsuno, Issey Miyake, Isabel Marant, Dries Van Noten, Stella Mac Cartney, Marithé & François Girbaud, Patrick Kelly pour les plus importants, et de grandes maisons de Couture et de PAP de luxe, Rochas, Balmain, Paco Rabanne, Lanvin, Christian Dior, Chloe, Féraud, Jean Louis Scherrer, Hanae Mori, Per Spook.
Mes photographies sont parues au cours de ces années dans toute la presse mode internationale et dans nombre de livres dédiés aux Créateurs et Couturiers.
J'ai réalisé au cours de mes voyages des portraits de capitales et de pays, New York, Miami, Atlanta, Rome, Lisbonne, Londres, Saint Pétersbourg, Buenos Aires, Sri Lanka, Corse.
J'ai réalisé des catalogues mode et produit ma propre recherche photographique donnant lieu, à travers les Méta-Images en Fragmentations, inspirées de David Hockney, à des expositions aux USA - Atlanta, LA , Toronto Art Expo et à Paris, à la galerie Sparts, rue de Seine.
Engagé également au côté du Festival International de l’image environnementale sur ses quatre éditions de 2009, 2010, 2011 et 2012, ma production a gagné en complexité: La grande calanque de Cassis est un montage de 576 éléments fusionnés a 90%, pouvant être tirée en format monumental. Toutes ces Méta-Images en Fragmentations ont été conçues comme pouvant être aussi des installations de très grandes dimensions eu égard aux nombres d'éléments qui les constituent et qui, si chaque image indépendante était tirée au format 30X40 cm, produirait une formation finale de très grand format, monumental...

Plus récemment, j'ai collabore avec Elle Décoration Croatie, Women’s Wear Daily, Trax magazine, réalise des reportages Corporate (EDF), Immobilier (Féau), photographié l’ Architecture ( Mucem, Fondation Louis Vuitton, Le Corbusier ), réalisé des portraits d’exposition dans les grands musées nationaux (Centre Pompidou, Grand Palais, Jeu de paume).
J'écris aujourd'hui des articles critiques sur expositions, festivals, livres photographiques pour les quotidiens électronique MOWWGLI, L'AUTRE QUOTIDIEN.

Références Reportages Photo

  • logo-NY À propos
  • Logo-Arts-premiers À propos
  • logo-Sri-lanka À propos
  • LogoDice-Kayek À propos
  • logoPFK-1 À propos
  • pompidou À propos
  • rochas À propos
  • flv À propos
  • mucem À propos
  • elle À propos
  • trax À propos
  • feau À propos
  • edf À propos
  • karl À propos
  • dries-1 À propos
  • kenzo À propos
  • jpgaultier-1 À propos