Alstom Tramway et métro parisiens

Alstom Tramway et métro parisiens

Alstom  Tramway et métro parisiens forment un sujet digne d’intérêt parce qu’ils mobilisent le photographe sur plusieurs plans et références.

Un voyage Imagé

Le voyage imagé tout d’abord avec son univers particulier, lorsque la ville est traversée, le plus souvent sous terre pour le métro avec de brèves apparitions au jour, faisant de celui-ci un objet nocturne, sillonnant les entrailles de ce Paris que toute une littérature a mythifié, et le tramway qui offre la possibilité de trajets à ciel ouvert, donnant l’occasion également de photographier Paris sous d’autres angles, l’occasion de promener son regard sur les abords de la ligne et, selon la lumière de pouvoir en relever une identité. La ville s’active donc autour de cette ligne, de cette flèche qui traverse les quartiers et le temps.

Sur la Peau de la Ville

L’autre point de vue concerne l’objet lui même, point de vue cette fois extérieur et non plus intérieur, mobilise le voir du Tramway dans le trafic général des boulevards, celui-ci étant immergé dans la circulation générale avec ses stations et son intégration aux avenues. Là le tramway est un train qui file doucement de stations en stations. On peut s’en approcher et entrer dans cette séduction de la proximité, comme également être frappé par l’impression de se trouver, en suivant des yeux les rails, à San Francisco, à Barcelone, à Bruxelles, à Buenos Aires. C’est là aussi le champ des voyages induits par la présence des rails qui courent finalement tout autour de la terre.

De ville en ville

Voir le tramway et prendre le métro sont finalement la même chose: il faut se transporter d’un point à un autre en un minimum de temps mais en même temps, c’est aussi un voyage en soi et parmi les autres. Les paysages urbains peuvent séduire le regard libre, l’attention peut se porter sur les autres voyageurs, des conversations et des regards s’échangent tandis que les trains filent sous terre et sur la peau de la ville et tout d’un coup, on se retrouve furtivement ailleurs par un instant improbable et rêvé. ©Pascal THERME

 

 

 

favicon Alstom Tramway et métro parisiens