Posts In: ART

JEAN GAUMY

26 février 2024 ART, PHOTOGRAPHIE
Lire la suite
Jean Gaumy

JEAN GAUMY, D’APRÈS NATURE. La galerie Sit Down, dirigée par Françoise Bornstein, propose D’après Nature, une exposition des.

STÉPHANE DUROY

23 janvier 2024 ART, exposition, PHOTOGRAPHIE
Lire la suite
Stéphane Duroy

C’est pourquoi tout fait sens dans ce travail sur l’Histoire (une image juste), tant dans ces scènes de la vie sociale qui croisent objectivement le spectacle nu et froid de l’hiver, saison élue du photographe, que dans les paysages urbains qui établissent les villes aux points de rupture des régimes politiques de l’l’Europe de l’Est, là, où sont encore présentes les traces du meurtre général et de l’holocauste.

OLIVIER BRUNET, ADN, L’AUTRE SOI.

21 novembre 2023 ART, PHOTOGRAPHIE
Lire la suite
Olivier brunet, ADN, l'Autre Soi.

Olivier Brunet, ADN, l’autre soi, au couvent des dominicains, La Fabrique du 222 rue du FB St Honoré du 13 Novembre au 7 Décembre 2023
exposition ouverte tous les jours de 8 à 20h
En présence de l’artiste du jeudi au dimanche de 14h30 à 19h et sur rendez vous.

Paris Photo Novembre 2023

16 novembre 2023 PHOTOGRAPHIE
Lire la suite
Paris Photo Novembre 2023

Que manquait-il à Paris Photo Novembre 2023, pour que le charme opère au delà du nombre et de l’intelligente attention qui débordait, partout. Présence du nombre, du sur-nombre, de l’inflation des propositions, des 191 galeries représentées?

HAKANAI SONZAI

2 octobre 2023 ART, PHOTOGRAPHIE
Lire la suite

 « je me sens moi-même une créature éphémère » PAR PIERRE ÉLIE DE PIBRAC Faisant suite à Desmemoria,.

SIAMO AGATA

14 juin 2023 ART, PHOTOGRAPHIE
Lire la suite
Siamo Agata

Aujourd’hui, Agata est un emblème de résistances et de libérations face à tous les pouvoirs oppressifs, à toutes les mentalités coupantes actuelles. Sa « figure » se trouve donc citée par nombre d’artistes siciliens, italiens, qui en « connaissent » et qui en livrent ici , dans les travaux présentés, la charge symbolique, contribuant à en faire revivre la « divine » présence et à en donner une lecture très personnelle, dans des productions sensibles et autonomes.

TANIA DE MONTAIGNE, NOIRE.

22 avril 2023 ART, exposition
Lire la suite
NOIRE, CENTRE POMPIDOU.

Le spectacle vivant, conçu ici en réalité augmentée dans un mix entre projection de films, sons, réalité augmentée grâce aux casques que l’on porte et aux projections holographiques qui en émanent, est une expérience à vivre, sans réserve.

OLIVIER BRUNET: FAIRE RÊVER LE BÉTON.

19 avril 2023 ARCHITECTURE, PHOTOGRAPHIE
Lire la suite

S’appuyant sur une construction de ses plans, de ses photographies, une façon de mettre en scène le réel, de découper ce qui doit nécessairement être présent à l’image, d’isoler les détails, de mettre en scène grâce à sa fluidité, tout un espace représentatif, voire métonymique, afin de servir sa commande et d’affirmer son propre travail d’architecture du Regard, Olivier Brunet met en scène, quasi intuitivement son sujet, afin de faire « rêver » le béton, d’accomplir l’espace, de faire communier et l’histoire du bâtiment dans ses palimpsestes et son historicité (les étapes de la construction) et de proposer, au final, une création visuelle libre, légère, authentique, accomplie. 

STÉPHANE MAHÉ, MOOD.

18 avril 2023 ART, PHOTOGRAPHIE
Lire la suite
Stépahane Mahé MOOD

Le photographe, s’immerge dans cette nuit crépusculaire, à la pénombre complice. Il a à cœur de poursuivre cette quête de l’ombre, sacrificielle, de retrouver ce silence nuptial, d’entrer au cœur de cette nuit qui précède la nuit  ( qui en serait une émanation théâtrale, romanesque) afin de regarder en lui même, de garder à nouveau les secrets qui ne manquent pas d’affleurer  et de produire nombre de scènes dont l’inquiétante étrangeté est une marque de son temps intérieur et de sa photographie, très picturale, dans une sorte de connivence lynchéenne.

SYLVIA GOUBERN, MAISONS TÉMOINS.

15 avril 2023 ART
Lire la suite
Sylvia Goubern.

Sylvia Goubern; C’est là que l’artiste peut rêver, enfermant ces souvenirs, dans une poétique de l’imagination matérielle propre à fidéliser en elle même, les images actives des lieux qui transcendent la maison pour en faire des objets poétiques, glissant vers la main depuis l’œil, dans une complicité de sens et d’histoire. Ces 13 petites maisons complices affirment déjà  leur dimension lilliputienne, imaginaire anglais swiftien, propre à fidéliser en soi, l’enfant, pour qui le monde alentour, dans  ses jouets, s’affirme comme une quête d’indépendance, d’autonomie et de puissance, de transformation, d’actes créatifs.