Posts In: photographie

Flore, L’odeur de la nuit était celle du Jasmin.

15 janvier 2021 ART, PHOTOGRAPHIE
Lire la suite
Flore, l'odeur de la nuit était celle du jasmin

Que ses souvenirs soient ceux de Flore ou qu’ils proviennent de l’empreinte physique des textes durassiens dans leur cosmographie, les lieux et les voix se sont déposées en Flore, durablement pour faire mythe, muthos, c’est à dire, légende active et silencieuse.

SARAH MOON PASSÉ PRÉSENT.

11 octobre 2020 ART, PHOTOGRAPHIE
Lire la suite
Sarah Moon Passé Présent

Sarah Moon, Passé Présent au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Seconde Partie “Vous avez dit.

SARAH MOON PASSÉ PRÉSENT.

11 octobre 2020 ART, PHOTOGRAPHIE
Lire la suite
Sarah Moon Passé Présent

Sarah Moon, Passé Présent au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Première partie “Vous avez dit.

SANGUINAIRES

7 septembre 2020 ART, PHOTOGRAPHIE
Lire la suite
Articles parus dans la presse quotidienne en ligne

Sanguinaires m’apparait comme un antidote aux angoisses de cette pandémie, un retour aux jardins des quotidiens, simplement, une notation des sens et du corps,  un retour à soi et à la paix manquante tout en évoquant les marques subtiles de ce qui, toujours, reste permanent, ces voix ancestrales, retours de civilisations, berceaux de l’Occident.

D’UN JOUR A L’AUTRE par Alain Keler

28 mai 2020 ART, PHOTOGRAPHIE
Lire la suite
d'un jour a l'autre

Je ne peux que fondre, grâce au texte, que surprendre l’image manquante, au fond des yeux, celle qui s’inscrit en surimpression du récit, intimités, rêves obscurs et éclatants, fusions….la route et ses serpents, noire sinusoïdale venimeuse et salutaire, yeux ouverts au secret de la chambre…à cette respiration lente, plaisir dont la morsure est aussi poison, enchantement….assez baudelairien ou se soustrait la chute rédemptrice comme une éclipse où tout semble frappé d’incertitudes et d’irréalité… Là commencent et le rêve et la photographie, image non photographiée, image en creux, mutante, secrète, mystérieuse matrice qui surprend l’inestimable récit où la fascination joint l’absence de l’image manquante itératrice…

GELATINIUM par ALDO SOARES

12 novembre 2019 ART, PHOTOGRAPHIE
Lire la suite
GELATINIUM ©Aldo SOARES

Hors de leur chrysalide,  papillons issus de la métamorphose, aptes à enchanter ce jour, nous les voyons de ce premier regard, libres, voler comme des lucioles, tout autour de nos têtes, comme un message beau et improbable issu du temps même. Ils enchantent… car en ces preuves rapportées du réel se loge le rêve de nos propres mutations, ces avenirs où bruit la lumière dans son organicité et son chant plein.

ROGER BALLEN CHEZ SAINT-PIERRE…interview…

8 octobre 2019 ART, PHOTOGRAPHIE
Lire la suite
Roger Ballen

Cette exposition plonge inévitablement le « spectateur » celui qui regarde dans un climat où le bizarre, l’inquiétante étrangeté, l’absurde, l’anormalité s’imposent assez largement pour questionner celui-ci.

NATHALIE SEROUX, AU BORD DE LA MER

29 mai 2019 ART, PHOTOGRAPHIE
Lire la suite
Nathalie Seroux, Au bord de la mer, éditions De la Martinère Jeunesse

“ Un imagier iodé à feuilleter dans l’ordre ou au hasard, qui donne à voir le monde à portée de main.”, D’où vient alors que sa photographie, versée à cet exercice, atteigne si bien ce point de la permanence du monde et des choses, dans leur permanence et leur être là?

MARINE LANIER À CIRCULATIONS

22 mai 2019 Non classé
Lire la suite
Marine Lanier, Le soleil des loups

Durant trois ans, Marine Lanier a suivi le parcours de deux enfants devenus adolescents. Sur l’immensité d’un plateau basaltique, dans des bois qui paraissent sans limite et intemporels comme une forêt primaire, leurs jeux se déploient.

FRÉDÉRIC DELANGLE

29 avril 2019 ART, PHOTOGRAPHIE
Lire la suite
OOSHOT AWARD

Cette anecdote a amené les photographes à s’interroger sur la fonction sociale du vêtement chez les réfugiés. Les raisons qui les ont amenés à choisir un vêtement plutôt qu’un autre en dit long sur leur histoire, leur personnalité. Les photographes les ont immortalisés avec la veste ou le pantalon, au moment où ils se sentaient beaux.